AGRICULTURE : 85 414,11 tonnes de produits horticoles exportées, hausse de plus de 35%

ParAmadou

AGRICULTURE : 85 414,11 tonnes de produits horticoles exportées, hausse de plus de 35%

Aujourd’hui s’est ouverte à Bambilor la deuxième session des membres du réseau de suivi de l’environnement des pesticides et d’évaluation du bilan de la campagne export 2014 des produits horticoles, présidée par le directeur technique du ministère de l’Agriculture. Dans son discours d’ouverture, ce dernier n’a pas manqué de souligner toute l’importance que revêt ce cadre d’échanges d’informations sur l’environnement des pesticides et des exportations horticoles pour le département de l’Agriculture, avant de décliner les objectifs assignés à cette session qui sont entre autres  l’information sur les activités en cours dans le secteur des pesticides, les délibérations de la Commission Nationale de Gestion des Produits Chimiques et les procédures en vigueur pour l’agrément des professionnels et  l’évaluation du bilan de la campagne des produits horticoles d’exportation en 2014 . 
Insistant sur l’utilisation rationnelle et judicieuse des pesticides, composante essentielle dans la promotion de nos produits, le directeur technique du ministère de l’Agriculture d’informer que la DPV, en rapport avec la sous-commission pesticides de la CNGPC, déroule des actions de terrain et encadre les importations, en vue de parachever l’assainissement de ce secteur.
Concernant l’évaluation du bilan de la campagne 2014 des produits agricoles d’exportation, il est assigné à ce secteur porteur un objectif de 157 500 T de fruits et légumes export à l’horizon 2017. Avec 100 petites et moyennes entreprises horticoles inscrites dans la base de données de la DPV, qui sont catégorisées et suivies par le dispositif de contrôle pour la promotion de la qualité sanitaire et phytosanitaire de nos produits, une amélioration constante du volume de nos exportations est visible à travers un nouveau record de 85 414,11 tonnes exportées, tout produit confondu au 22 décembre 2014, soit une progression de plus de 35% par rapport à la campagne précédente.

Ceci, sans compter une croissance annuelle moyenne d’environ 15% sur 14 ans, rapprochant ainsi des objectifs visés par le PRACAS à l’horizon 2017.

À propos de l’auteur

Amadou administrator

Laisser un commentaire