Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

Commentaires fermés sur Qualité alimentaire : L’African Experts of Food Safety entre en lice à Casablanca

Qualité alimentaire : L’African Experts of Food Safety entre en lice à Casablanca

| Actualités | février 2, 2016

Afin de contribuer au renforcement de la sécurité sanitaire des produits alimentaires en Afrique, un groupe d’experts vient de former, le 30 janvier 2016 à Casablanca, l’Association des experts africains en sécurité sanitaire des produits alimentaires ou African Experts of Food Safety (AEFS).

Les dégâts de l’insalubrité alimentaire sont énormes dans le monde. Bon an mal an, l’OMS déplore 200 maladies métaboliques qui causent 2 millions de morts, dus aux bactéries nocives, au virus. Dans cette terrible «pandémie», l’Afrique en paie le plus lourd tribut. Pour garantir la qualité des produits, notamment ceux alimentaires, un certain nombre de normes et d’instruments de règlementation sont mis en place. A l’initiative de ces outils dans les pays industrialisés, autant les gouvernements, qui ont pris le soin d’ériger une série de règlementations pour des protections variées, afin de contrôler les importations de produits alimentaires, que le secteur privé qui a mis en place des normes et codes de conduite s’appliquant à toute la filière de l’approvisionnement jusque dans les pays en développement. Si dans nos pays, certains ont opté pour cette démarche qui va dans le sens de la sécurisation des consommateurs et de l’économie, un grand nombre accuse un gros retard. Des experts africains du Bénin, du Congo Brazzaville, du Maroc et du Sénégal ont procédé à l’Assemblée constitutive de l’association, samedi 30 janvier 2016 à la Chambre de commerce et d’industrie de Casablanca, à la mise en place de l’Association des experts africains en sécurité sanitaire des produits alimentaires ou African Experts of Food Safety (AEFS). A sa tête, le Marocain Dr Essadki, président du laboratoire éponyme à Casablanca, secondé par le Béninois Adam Sounon Kon’De, directeur de ABSSA, nommé vice-président.
Association à but non lucratif, elle entend contribuer positivement à l’émergence et au développement de secteurs agroalimentaires africains. Entre autres missions, AEFS ambitionne d’être une plateforme de débats et d’organiser des rencontres sur tout sujet qui relève du domaine de la sécurité sanitaire des produits alimentaires et assimilés ; de se consacrer à la promotion des sujets en relation avec la sécurité sanitaire des aliments par le biais de la presse, et lors de conférences, salons, meeting de professionnels, et autres évènements publics ou privés. Elle pourra aussi intervenir dans des missions de collaboration internationale. Se souciant de la formation, l’Association vise à promouvoir l’éducation, la communication et la coopération entre les gouvernements, l’industrie et les consommateurs. Le secteur privé ne sera pas omis, vu que AEFS compte assumer un éventail aussi large que possible de services réglementaires à prix coûtant, ou bien gratuits, à l’adresse d’entreprises africaines qui en auraient un besoin pressant sans avoir les moyens financiers de les payer, etc.

Au-delà des labels, normes et standards, il s’agit pour l’Afrique de disposer d’une expertise opérationnelle au diapason de ce qui se fait de mieux de par le monde.
source : www.lesafriques.com

Pas de mots clés